A la Comédie, Shakespeare est un sport de combat