“LA FORÊT D’O” (performance) à Amorgos en Grèce

Le 13.07.2018 à 19H sur le PORT AEGIALI
à AMORGOS en Grèce
dans le cadre du Festival UP
invité par le Flux Laboratory avec le soutien de Fluxum Foundation Suisse.

La création a été présentée pour la toute première fois le 24.11.2018 au COMMUN, au Bâtiment d’art contemporain de Genève.

Dossier DIFF web

Avec Maya Bösch, Dorothea Schürch et Chiara Corazza

« La Forêt d’O » est une performance, une commémoration, une sculpture sociale, un cri collectif, une chorégraphie dans l’espace, un happening et une danse.

Cette performance se développe avec la participation de 100 personnes.

À partir d’un travail sur la mémoire individuelle et collective, différentes postures et expressions sont extraites, développées et classées. L’intérêt est de créer un catalogue de mouvements simples, maisefficaces et puissants, marqués par la douleur, la tragédie, la souffrance et les larmes.

Les participants s’entraînent sur des dramaturgies et partitions développées par la metteure en scène, ils explorent leurs corps et leurs voix dans le but de créer des nouvelles présences de lutte, de résistance et de révolte.

Pour au final, créer un chant collectif avec une levée et une fin qui marquent la tempête, lesoulèvement, ainsi que la reconstruction.

La performance mélange performeurs et public dans un espace ouvert, sans frontière, pour affirmer laproximité entre les corps et évoquer la force poétique de cette nouvelle communauté.

Quand la forêt s’effondre tragiquement, la mémoire se libère : du chant au chuchotement, de la respiration dantesque à la voix solitaire et au vide, de la catastrophe à l’idée de la rennaissance.

Dans « La Forêt d’O » on croise des esprits errants sur des traces de Schubert, Artaud et Dante.

Leave a Reply

  • (will not be published)

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>