Quartett

Atelier / Laboratoire

Dans la pièce Quartett (1980) de Heiner Müller, une réécriture de Les Liaisons Dangereuses (1782) de Choderlos de Laclos, le dramaturge allemand dissèque les héros de la démesure et offre une vision tranchante sur le squelette de la relation homme-femme. Alors que les corps de Valmont et Merteuil s’affrontent comme des bêtes féroces ou anciens combattants, le langage jouit, véritable révélateur de tous les excès. La situation théâtrale devient ainsi un enjeu politique et un évènement de langue incontournable poétique. Dans cet atelier, la metteur en scène suisse souhaite développer un espace de jeu interactif, pour une circulation d’idées, de concepts, de dramaturgies, et de techniques, pour au final, expérimenter la pratique théâtrale et défier la performativité des acteurs.