Hunger ! Richard III

Métaphore sportive du règne de Richard III. Une guerre du XVème siècle pour dire nos guerres

Mise en scène de Richard III de Shakespeare. Pour Richard III, tous les moyens sont bons pour prendre et conserver le pouvoir, même les plus terribles. Sous les traits de cet archétype du scélérat et du tyran, Shakespeare explore les dimensions du mal sans oublier la force salvatrice du rire. Au fur et à mesure de ses crimes, Richard III va à son tour devenir un rouage du mécanisme impitoyable qu’il a engendré. Au travers d’une audacieuse métaphore sportive, le spectacle restitue ici l’incroyable musculature du texte shakespearien. La traversée du destin de ce roi sanguinaire se fait à un rythme haletant. Richard III est un oratorio de violence et de lamentation. La pièce fait déferler les souffles, les rythmes mais aussi les mots orchestrés aussi précisément que le serait un opéra du Mal.

Maya Bösch réécrit le cinquième et dernier acte de Shakespeare de manière à casser la symétrie manichéenne et rassurante de la pièce originale. Les fous courent toujours après le pouvoir, assoiffés de sang et d’argent, mais un jour les opprimés finissent par les renverser. Le nouvel épilogue laisse entendre la polyphonie chaotique du champ de bataille. Ici, les corps supplantent le texte. Hunger ! Richard III. Une faim de règne.

Ce spectacle a un DVD a disposition