HAMLETMASCHINE

Dans un décor industriel, un passage au sous-sol au milieu de la ville de Zürich, trois acteurs déconstruisent la fable de Hamlet. Décharges chorales. En allemand et français. 

Ainsi débute Heiner Müller : J’étais Hamlet. Je me tenais sur le rivage et je parlais avec le ressac BLABLA, dans le dos les ruines de l’Europe.Dans une perspective d’un « dialogue avec les morts », Müller interroge la signification du mythe d’Hamlet aujourd’hui. Mon drame s’il avait encore lieu, aurait lieu dans le temps du soulèvement”. La pièce prend une dimension politique. Elle évoque la révolution et médite sur son échec en disant :  “IL FAUT BOULEVERSER TOUS LES RAPPORTS DANS LESQUELS LES HOMMES…

Premier geste pour un anti-théâtre sturmfrei.