Cartographie "Relieve" / rendez-vous réflexologie

relieve...

Le soulagement comme lutte

ou comment appréhender la guérison du corps par le corps

Cartographie “Relieve” avec Anne Marchand, réflexologue

En réflexologie, il est question de viser à mobiliser le processus d’auto-guérison du corps, en stimulant des zones spécifiques, appelées « zones réflexes », situées aux extrémités du corps, afin d’obtenir une réponse nerveuse dans un organe à distance de la zone manipulée. En stimulant ces zones, la réflexologue amène le corps à libérer des tensions, dégager des obstructions, soulager des dérèglements, et retrouver un meilleur équilibre et état de santé.

Au sein des espaces conçus pour la création pluridisciplinaire EXPLOSION OF MEMORIES, Maya invite son amie Anne à y participer en proposant des séances individuelles.

L’idée, à travers ces rendez-vous, est de sensibiliser le processus de reconstruction et d’auto-guérison, et de tenter l’expérimentation du corps par le corps, d’aller vers le « relief », le soulagement. Ces rendez-vous de 30-40 minutes sont gratuits pour le public, mais sous inscription. Selon la rencontre avec Anne, les séances peuvent se résumer à une rencontre et un échange sur l’état du corps, ou passer par un massage des pieds, plus ou moins ciblé en fonction de la demande.

Inscription via ce doodle 

https://doodle.com/poll/t64rbns473ksp4g5

Semaine 1
Samedi, 18.11
Dimanche, 19.11

Semaine 2
Vendredi, 24.11
Samedi, 25.11
Dimanche, 26.11

Semaine 3
Mardi, 28.11
Mercredi, 29.11

 

Merci de mettre ce doodle à jour si vous devez annuler ou déplacer votre rdv.
Les rendez-vous auront une durée variable, de 30 à 40 minutes au maximum.
Le travail se fera principalement sur vos pieds.
La séance est gratuite.

Anne Marchand a travaillé à Genève comme comédienne avec la Compagnie sturmfrei dans « WET ! », d’après deux textes d’Elfriede Jelinek, au Théâtre de l’Orangerie pendant La Bâtie-Festival de Genève en 2006, au coucher et au lever du soleil, puis en tournée de 2006-2009 dans d’autres villes en Suisse, France et Belgique. Elle a aussi collaborer dans « DEFICIT DE LARMES » en 2009, dans la Black Box du GRÜ/Transthéâtre Genève.