DU THEATRE AU CINEMA

Du 05.10 au 04.11.2016, la Compagnie sturmfrei tourne son premier film de fiction à Gibellina en Sicile.
Ce projet cinématographique fait parti de l’oeuvre majeure en cours de réalisation, EXPLOSION OF MEMORIES, projet pluri- & transdisciplinaire (cinéma, théâtre, performance, photographie, vidéo, écriture, musique et son). Il sera présenté dans Le COMMUN, espace d’exposition du Bâtiment d’art contemporain (BAC) et au Centre de la photographie de Genève (CPG) du  15.11.2017 au 03.12.2017.

Le Commun
Espace d’exposition, Bâtiment d’art contemporain (CPG), Genève
www.espace-exposition-commun

Centre de la photographie Genève (CPG)
www.centrephotogeneve.ch

IMG_2396

Videos sturmfrei

Liens YOUTUBE pour visionner des videos, captations ou trailer de la Compagnie sturmfrei

- Extraits de Performances – un aperçu du travail de la Compagnie sturmfrei et de Maya Bösch
- Tragedy Reloaded prélude II – FULL MOVIE

- Tragedy Reloaded prélude I  - Extraits
- Souterrainblues – FULL MOVIE
- Déficit de Larmes  - FULL MOVIE
- Déficit de Larmes – Trailer
 - WET – FULL MOVIE
- Re-WET – Trailer
- Drames de Princesses – FULL MOVIE
- HOPE & Howl – Trailer
- Installation au Centre de la Photographie de Genève
- Topographie Désirs – FULL MOVIE

Performance DADA NIET : 28 Avril au Flux Laboratory

sturmfrei recommande :

D A D A   N I E T 

Jeudi 28 Avril19:00

au Flux Laboratory
10 Jacques-Dalphin

Dans le cadre du centenaire DADA organisé par le Flux Laboratory et la Fondation Fluxum, Maya Bösch et Bernard Schlurick vous convient au visionnement du film DADA NIET.

 

Dada_Niet_Capture_Master

Tu sais, les faits ne reflètent que rarement la vérité

 

DADA NIET (15′)

Mise en scène MAYA BÖSCH
Texte BERNARD SCHLURICK
Camera / Montage BENJAMIN BANON
Assistant FRED JACOT GUILLARMOD
Production FONDATION FLUXUM

2016. CENTENAIRE DE DADA / FLUX LABORATORY ZURICH-GENÈVE
Maya Bösch et Bernard Schlurick ont présenté la performance NIETNIET au Flux Laboratory ZURICH le 6 février et présenteront le film DADA NIET le 28 avril 2016 au Flux Laboratory GENÈVE.

zürich100dada

Le Flux Laboratory invite Maya Bösch à participer au 100ème anniversaire de dada.
Maya Bösch invite Bernard Schlurick à écrire un texte qui évoque l’origine du dada et son prolongement dans l’art d’aujourd’hui.
Ensemble, ils imaginent une performance, nietniet, qu’ils vont expérimenter publiquement

le samedi 06.02 à 19 H
Flux Laboratory Zürich
Utoquai 31
8008 Zürich

zürich100dada

et

le jeudi 28.04 à 19 H
Flux Laboratory Genève
10 rue Jacques-Dalphin
1227 Carouge

Flux Laboratory

Le théâtre n’est pas la prosternation d’un public devant la célébration d’une messe. Le théâtre n’est pas le sale petit secret qu’une famille foule aux pieds pour mieux le refouler. Le théâtre n’est pas la révélation d’une psychologie exhumée des profondeurs de l’âme. Le théâtre n’est pas ce qui a son centre de gravité en dehors de soi. Le théâtre n’est pas l’espace d’une réminiscence qui convoque un temps perdu à la lumière d’un présent scénique. Le théâtre n’est pas l’argument sentimental d’une thèse raisonnable. Le théâtre n’est pas la reproduction ici de ce qui s’est produit ailleurs. Le théâtre n’est pas l’âtre autour duquel viennent se réchauffer des spectateurs frileux. Le théâtre n’est pas le théâtre. Le théâtre est dada. Da. 

Bernard Schlurick

Commander la publication ” ON SPACE 1/4 “

VOUS POUVEZ LA COMMANDER DIRECTEMENT SUR NOTRE SITE :

ou écrire à info@ciesturmfrei.ch

Cette édition est disponible pour le prix de CHF 15.-.
taxe port : CHF 4.-.

FORMAT 225 x 325 mm
ISBN 978-2-9700949-0-6

Extrait ON SPACE
Ciesturmfrei-publication-ppint225x325mm-A26r3-p48
ON SPACE by B.ü.L.b Grafix

La deuxième publication “ON BODY 2/4″ sortira en printemps 2016 à Genève. 

Maya Bösch, fondatrice, directrice et metteure en scène de la Compagnie sturmfrei initie un nouveau projet artistique : une série de quatre publications intitulée ON SPACE, BODY, SOUND AND TIME. Si elle choisit ces quatre thèmes pour explorer sa démarche au sein de la Compagnie sturmfrei, c’est que l’espace, le corps, le son (dans son rapport au texte) et le temps sont sans cesse mis en question, présents, sous-jacents dans son travail artistique. Pensée et pratique se rejoignent de façon systémique, sans qu’il n’y ait jamais de centre ou alors mouvant, mutant, intermittent. En axant ce premier cahier sur l’espace, Maya expérimente une nouvelle forme d’écriture, de production. Loin d’être rétrospectif, c’est une tentative, une projection dans ce lieu créatif sur support papier qu’elle mène comme un processus de mise en scène.

Avec la première publication ON SPACE, Maya nous fait part de sa vision et de sa recherche sur l’espace si fondamental au théâtre et dans la société.

VERNISSAGE jeudi 05.06 à 18h
Bureau sturmfrei
10 Rue de la Colline
1205 Genève

Plan

Edition et production Compagnie sturmfrei avec le soutien de la Ville et du Canton de Genève.
Rédaction Maya Bösch, artiste, metteure en scène, et fondatrice de la Compagnie
Assistante de rédaction Isis Fahmy, étudiante en Master Mise en scène à la HETSR – La Manufacture, Lausanne
Rédacteurs invités Joerg Bader, directeur du Centre de la Photographie Genève / Marc Berman, musicien /  Mari-Mai Corbel, critique de théâtre / Sylvie Kleiber, scénographe / Eric Maeder, chargé de cours HES Genève / Mathieu Menghini, historien et praticien de l’action culturelle / Nalini Selvadoray, actrice et pédopsychiatre / Thibault Vancraenenbroeck, scénographe et costumier
Graphisme B.ü.L.b grafixCiesturmfrei-publication01-OnBody-4

 

sturmfrei soutient LaCultureLutte !

MOBILISATION
A la fin de l’année 2015 :
Des coupes importantes menacent le secteur de la fonction publique.
La Culture est en danger !
Mobilisation. Lutte. Plan d’action : Lancement des référendums !

NON à la destruction des moyens de création
NON à la diminution des événements culturels
NON à la restriction de l’accès à la culture pour les citoyennes et citoyens
NON à l’affaiblissement aux secteurs social et culturel, et de la fonction publique.

SIGNEZ ET FAITES SIGNER !!!
Télécharger les référendums

www.laculturelutte.ch / contact@laculturelutte.ch

 

MANIFESTE

Artistes et acteurs culturels,

Longtemps menacée, la culture est aujourd’hui attaquée frontalement et doit être défendue. Ce sont non seulement nos métiers et nos lieux de travail qui sont en sursis, mais plus largement la place indispensable de la culture dans notre société. Il s’agit d’être forts, solidaires et montrer que nous ne nous laisserons pas faire.

La majorité du Grand Conseil n’a plus qu’un seul objectif, couper dans les services publics, la protection sociale et l’emploi.  Elle  a réussi  à imposer un cadre comptable et marchand qui réduit l’ensemble des activités orientées vers l’éducation, le soin, le travail critique et l’ouverture créative à la seule question du coût et de la rentabilité. Ainsi, depuis plusieurs années, toutes les baisses d’impôts n’ont eu pour but que d’amputer l’État de ses tâches redistributives et de ses responsabilités envers les plus faibles, les personnes âgées, les travailleurs précaires, les handicapés et, plus fondamentalement encore, le maintien d’une société véritablement plurielle.

C’est dans ce contexte que les artistes et acteurs culturels sont aujourd’hui en danger. Les lieux et structures subventionnés ont reçu un courrier leur annonçant une coupe importante de leur subvention, exigeant une diminution de leur charge salariale alors même que les acteurs culturels venaient d’exiger davantage d’aide pour leur prévoyance sociale. Moins visibles et plus fragiles, les artistes au bénéfice de financements ponctuels sont aujourd’hui également dans le collimateur des pouvoirs publics qui savent la facilité de couper là où personne n’est en mesure de réagir avec force.

C’est encore la culture, dans son essence même, qui est menacée lorsque le Conseil d’Etat s’en prend à nos manières de faire, de nous organiser et de nous auto-financer en s’attaquant, à l’instar de l’Usine, à nos buvettes au prétexte du respect d’une loi inadaptée et aseptisante.

Sans mobilisation massive des milieux culturels, aux côtés des fonctionnaires, des maçons et d’une population qui refuse de voir la société dans laquelle nous vivons réduite à des questions de rentabilité et de sécurité, c’est bien davantage que nos subventions que nous allons perdre!

Nous comptons sur vous. Soyons forts, soyons bruyants!

Mouvement des artistes et acteurs culturels à Genève